Nous désirons agir en toute transparance et c’est pour cela qu’il nous tient à coeur d’afficher ouvertement notre contrat d’animation, aprouvé lors de l’élection du 22 octobre 2016. Il se veut le reflet de nos valeurs. Nous réalisons combien il est ambitieux, et est destiné à donner des pistes de réflexion au sein de l’unité. Les progrès sont analysés annuellement en conseil d’unité et les priorités peuvent ainsi être réévaluées.

 

Notre programme

 

Ensuite, sur base des idées récoltées lors de 2 sessions de travail (une avec le Conseil d’Unité actuel, sur base d’un diagramme en poisson “Ishikawa diagram” reprenant tous les piliers du plan USO), une pour les candidats équipiers du staff d’Unité), nous avons défini des priorités sur le long/moyen/court terme, organisée en axes, chacun  étant décliné à travers les piliers du plan USO (Unités Scoutes Opérationnelles):

 

1. Faire vivre l’ADN du scoutisme à la no007

  • Nos scouts doivent continuer de tisser des liens avec la Nature : continuons sur cette bonne voie (il y a eu davantage de jeux dans les bois ces derniers temps). Les réunions qui se passent sur le parking du local, c’est fini (sauf exception pour cause de drache nationale, ou activité spécifique d’intérieur).
  • Développer la symbolique à travers la musique : les chants de rassemblement, de conseil, les “taps” pour endormir les enfants, de vraies veillées avec des guitares (qui s’y met ?), lancer régulièrement les chansons qui sont déjà des “tubes” (“Ensemble on est mieux”, “Les Brocoli-li-li”)…
  • Le scout rend service et agit pour un monde plus juste.” À la no007, nous sommes déjà plutôt bons là-dedans : chaque année, toutes nos sections participent à au moins une action de service (jardinage des sentiers, nettoyage du RaVEL, vente des Îles de Paix…). Nous devons continuer dans cette voie, en identifiant et organisant, au moins deux fois par an, des réunions de service, dont au moins une sur deux soit également ludique et/ou éducative (par exemple, quand les éclaireurs ont nettoyé des sentiers de Lonzée, ils ont appris à utiliser certains outils de jardinage). Par ailleurs, vu la bonne relation avec les organisateurs de la campagne des Îles de Paix à Gembloux, l’aide conséquente que nous leur apportons et le fait que cette réunion permet aux scouts de se revoir pendant la “période blanche”, nous proposons de maintenir notre partenariat pour les deux ans à venir.
  • Nos scouts sont assez fans de leurs uniformes (sans en faire trop pour autant) : jouons la carte de la cohérence et de la cohésion pour que les scouts puissent s’identifier à leurs animateurs adorés : les uniformes des animateurs doivent être les mêmes que ceux de leurs scouts.
  • Référents: Chaque staff travaillera avec des personnes privilégiées du SU (référent et/ou un.e “spécialiste”, par exemple Sajou pour les loups, ou MariClo pour les balas) afin de découvrir/approfondir les outils pédagogiques de branche. En particulier, en retour de chaque formation, un moment avec quelqu’un du SU serait souhaitable pour que le staff puisse pleinement profiter des nouveautés apportées par la personne “formée ».
  • Au sein de chaque staff, un référent “pédagogie de la branche” sera choisi afin de coordonner les efforts de tous pour que chaque activité préparée aille dans le sens du “On a 12 ans pour le faire”, avec la spécificité de la tranche d’âge (“Est-ce que ce qu’on a prévu pour samedi prochain, c’est bien du scoutisme, adapté à des balas/loups/éclaireurs/pi’s ?”).

2. Vivre des grands jeux de qualité

  • Nous souhaitons aller plus loin dans la qualité des grands jeux qui sont vécus dans l’unité, que ce soit au niveau de la variété des types de jeux, de la façon de faire vivre l’imaginaire (raconter une histoire avec conviction, se déguiser, …), de l’originalité des mécanismes de jeu…
  • Le “lancement” de cet axe “Grands Jeux” se fera lors d’un moment spécial en CU après la période blanche… Surprise !
  • A partir de ce moment-là, chaque staff devra envoyer, au plus tard une semaine avant une réunion, un premier jet de l’activité prévue afin de pouvoir en discuter si nécessaire. Le but est que le SU puisse travailler avec les staffs pour les aider !

IMG_4061

3. La communication au sein de l’unité

  • À la no007, nous communiquons beaucoup (facebook, sms, whatsapp, appels, emails, site web… et même des conversations réelles !)… mais pas forcément bien.
  • Quelques pistes ont déjà été esquissées et demandent d’être creusées :
    • Utilisation plus large de notre espace “Drive” pour se partager des informations (endroits de camp, bons plans, listings d’intendants/animateurs, fiches jeux…);
    • Systématiser les réunions staff + référents SU (tous les 2 mois ?);
    • Augmenter la fréquence des réunions physiques de staff (pas via facebook et Cie), y placer en priorité les discussions de fond, les préparations d’activité,… et ne réserver la communication “online” que pour de la popote logistique.
  • Il pourrait être utile, si le CU l’approuve, qu’un groupe de travail “communication” soit créé afin de travailler sur ce sujet à plus long terme.

4. La cohésion de l’unité

  • Nous nous voyons souvent pour nous occuper ensemble des scouts, mais sans doute pas assez pour faire la fête ensemble et apprendre à mieux se connaître. Nous allons proposer plus de moments informels pour passer du temps ensemble. Peut-être que les Pionniers pourraient tenir, de temps à autre, un bar ? Devrions-nous proposer à chaque fois un plan “bouffe” après le CU pour ceux qui le souhaitent ? La première étape sera d’aller manger un bout/boire un coup ensemble après la veillée de Noël. Quand on se connaît bien, il est plus facile de travailler ensemble, et d’échanger, même sur des sujets sensibles, mêmes quand il y a des critiques à faire. Prenons notre pied tous ensemble, nous deviendrons meilleurs !
  • A chaque fois que nous avons des moments conviviaux avec les parents, les retours sont très positifs. Nous pouvons essayer d’en prévoir davantage, mais surtout, les animateurs doivent également prendre le pli d’aller taper causette avec eux dans ce genre de moments. Ce sera d’autant plus facile si nous avons, par ailleurs plus de moments “à nous” pour rester “entre nous” (c.f. point précédent).
  • Il est indispensable d’intégrer les pionniers à la vie du CU. Ce sont nos aînés, nous devons apprendre à les connaître (et eux, de même). Quelles pistes ? Un bar pi ? Les faires venir en TU (voir si c’est possible avec Scoutopia) ? Évidemment, favoriser les explorations.
  • Une autre piste pour la cohésion des staffs et de partir en formation, autant que possible, à plusieurs de l’unité, voire du même staff. Surtout si c’est pendant des grosses sessions de formation où T1, T2 et parfois T3 sont organisés au même endroit, afin de profiter des moments de pause et des soirées ensemble. Nous allons vous encourager à organiser cela.

5. Continuer le travail sur ce qui a déjà été fait

  • Finaliser le texte régissant le fonctionnement financier de l’unité : finances des sections, solidarité au sein de l’unité, enrichissement temporaire en vue de projets spécifiques, politique de remboursement des frais (déplacement et autres).
  • Continuer d’ancrer l’unité dans le paysage gembloutois : participation à des activités locales, relation avec les associations déjà connues (comité des fêtes de Lonzée, carnaval…) mais aussi avec d’autres (Vis Tchapias, faculté ?), et évidemment avec les autorités communales.
  • Poursuivre les négociations avec la commune en vue d’obtenir un local répondant davantage à nos besoins.
  • Appuyer encore plus pour envoyer les animateurs en formation.

IMG_4062

6. Stratégie d’application du programme

 

Après deux ans d’un premier mandat, il a été plus facile de rédiger ce contrat d’animation d’unité avec des points d’action concrets. Les propositions précises qui font partie de ce programme, si celui-ci est voté, seront considérées comme effectives.

Cependant, certains points du programme restent plus flous dans la façon dont ils seront actionnés (pour la communication, notamment); il va de soi que dans ces cas, les décisions à prendre pour transformer les intentions en plan d’action feront l’objet de discussion au sein du CU (avec vote à la clé, si nécessaire).

Le staff d’unité sera composé de 7 personnes (un animateur d’unité, trois équipiers et trois collaborateurs). Deux référents par section seront proposés à chaque staff, lesquels auront la possibilité de dire oui ou non en cas d’incompatibilité de personne.

La répartition des autres fonctions (trésorerie, logistique, relations extérieures, communication, gestion de la base de données des scouts…) au sein du staff d’unité candidat doit encore être discutée entre nous.

———————————————————————————————————

Pour l’équipe d’unité,

Guillaume / Hibou
Marie / Ourébi
Xavier / Quokka
Pierre / Wallaby
Marie-Clothilde / Wombat
Simon / Pajero
Sophie / Sajou

 

Publicités